International

La police de Los Angeles a ouvert une enquête visant le producteur Harvey Weinstein pour une agression sexuelle qui remonterait à 2013, a indiqué jeudi à l'AFP un porte-parole. Le réalisateur américain Quentin Tarantino a par ailleurs révélé jeudi qu'il était au courant depuis des décennies des pratiques de son ami et producteur Harvey Weinstein et regretté ne pas s'en être offusqué plus tôt. 

"La division vol et homicide de la police de Los Angeles a entendu le témoignage d'une victime potentielle d'agression sexuelle impliquant Harvey Weinstein qui se serait produite en 2013", a expliqué le policier Drake Madison. "Une enquête est en cours sur cette affaire", a-t-il ajouté, sans identifier la personne en question, mais des médias ont avancé qu'il s'agissait d'une actrice et mannequin italienne.

Le réalisateur américain Quentin Tarantino a par ailleurs révélé jeudi qu'il était au courant depuis des décennies des pratiques de son ami et producteur Harvey Weinstein, accusé de harcèlement sexuel et de viols par près de 40 actrices.

"J'en savais suffisamment pour réagir plus que ce que je n'ai fait", a expliqué le réalisateur, qui a travaillé sur de nombreux projets avec le producteur, dans une interview au New York Times.

"C'était plus que les rumeurs habituelles, les ragots. Ce n'était pas des +on dit+. Je savais qu'il avait fait plusieurs de ces choses", a également déclaré Tarantino en référence au magnat d'Hollywood qui a produit plusieurs de ses plus gros succès, comme "Kill Bill" ou "Pulp Fiction".

Mira Sorvino, son ancienne compagne, lui a notamment fait part d'attouchements non consentis de la part de M. Weinstein, mais le réalisateur a "mis de côté" de son propre aveu cet incident, qui n'était pourtant pas le seul dont il avait eu connaissance.