International

Après deux jours de violences dans les rues de Rangoun, la principale liaison à l'internet en Birmanie a arrêté de fonctionner vendredi, selon un responsable des télécoms qui a attribué le problème à "un câble sous-marin endommagé". "L'internet ne fonctionne pas car un câble sous-marin a été endommagé", a déclaré à l'AFP un responsable de l'entreprise d'Etat Myanmar Post and Telecoms, sous couvert d'anonymat.

De son côté, une source occidentale fiable à Rangoun a indiqué que depuis 11h00 locales (06h30 HB), l'accès à l'internet et aux e-mails était bloqué et que la coupure aurait été ordonnée par la junte militaire qui cherche à empêcher la diffusion, hors de Birmanie, d'informations, de photos et de vidéos sur la répression en cours.

A Bangkok, un responsable d'une entreprise de télécommunications fournissant des services par satellite à la Birmanie a déclaré que l'internet avait été coupé, au moins partiellement, "côté birman".