International

La Russie n'enverra pas de délégation au Forum économique mondial de Davos si des hommes d'affaires russes en sont écartés comme l'indiquent des informations de presse, a averti mardi le Premier ministre Dmitri Medvedev. 

"Si les décisions prises concernant les représentants d'entreprises russes ne sont pas changées, nous devrons prendre la décision de refuser la participation d'entreprises et de haut fonctionnaires russes au forum de Davos", a-t-il déclaré, cité par les agences de presse russes, à Palerme (Italie) en marge d'une conférence sur l'avenir de la Libye.

Le Financial Times avait annoncé la semaine dernière que plusieurs hommes d'affaires russes, dont le magnat de l'aluminium Oleg Deripaska ou le patron de la banque publique VTB Andreï Kostine, avaient été priés, sous la pression de Washington, de ne pas prendre part au Forum de Davos, qui réunit chaque année l'élite économique et politique de la planète.

Contactés par l'AFP, les organisateurs de Davos n'avaient pas répondu.

Dmitri Medvedev a précisé s'être entretenu à ce sujet avec le président de la confédération suisse, Alain Berset. "La décision est très étrange, pour ne pas dire plus (...) Je viens de parler à ce sujet avec le président de la confédération et lui ai dit que c'est pour nous surprenant, d'autant que c'est une organisation non gouvernementale", a-t-il dit. "Il a déclaré qu'il va se renseigner", a poursuivi le Premier ministre russe.

Après la publication des informations du Financial Times, le Kremlin avait estimé que le Forum de Davos se couperait "de ses fondements" si Oleg Deripaska ou Andreï Kostine en était exclu.

"Deripaska, Kostine et Vekselberg ne sont pas devenus qui ils sont grâce au Forum. Mais le Forum de Davos est devenu ce qu'il est grâce à de tels hommes d'affaires. En rejetant de telles personnes, le Forum se prive de ses fondements", avait déclaré aux journalistes le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Oleg Deripaska, Andreï Kostine et Viktor Vekselberg, réputés proches du président russe Vladimir Poutine et qui ont pris part à Davos par le passé, font l'objet depuis cette année de sanctions de la part des Etats-Unis.

La prochaine édition du Forum de Davos aura lieu du 22 au 25 janvier 2019.