International

La Turquie compte organiser un sommet à Istanbul le 7 septembre avec la France, l'Allemagne et la Russie pour discuter de questions régionales y compris le conflit en Syrie, a déclaré le président turc Recep Tayyip Erdogan cité dimanche par le quotidien Hurriyet.

"Nous discuterons de ce que nous pouvons faire ensemble dans la région", a ajouté M. Erdogan sans donner d'autres détails sur ce sommet ou les questions qui y seraient abordées.

Le président turc, qui s'exprimait devant des journalistes turcs durant son voyage en Afrique du Sud qui s'est tenu du 25 au 27 juillet, a toutefois ajouté que la Turquie poursuivrait son dialogue avec la Russie "en dehors de ce format à quatre".

M. Erdogan s'était entretenu jeudi à Johannesburg avec le président russe Vladimir Poutine en marge du sommet des pays émergents, les Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud), auquel le président turc était invité comme d'autres dirigeants de pays non membres.

"Nous aurons séparément un sommet à Istanbul le 7 septembre avec la Russie, l'Allemagne, la France et la Turquie", a déclaré M. Erdogan cité par la presse turque.

Aucune confirmation n'était immédiatement disponible à Moscou, Paris ou Berlin.

Le conflit qui déchire la Syrie depuis sept ans devrait figurer en tête de l'agenda d'un tel sommet alors que la Russie, l'Iran et la Turquie parrainent malgré leurs divergences le processus d'Astana qui a permis de réduire l'intensité des violences sur le terrain en Syrie via la mise en place de "zones de désescalade" l'an dernier.

Depuis le début de la crise syrienne en 2011, la Turquie soutient les rebelles qui cherchent à renverser le président Bachar al-Assad, que la Russie et l'Iran appuient militairement.

En avril, M. Erdogan avait accueilli à Ankara M. Poutine ainsi que le président iranien Hassan Rohani.

Les trois dirigeants doivent se rencontrer dans un proche avenir à Téhéran, a encore indiqué M. Erdogan cité par Hurriyet, sans fournir de date exacte.

Des pourparlers techniques dans le cadre du processus d'Astana sur le règlement de la crise en Syrie sont prévus lundi et mardi à Sotchi (Russie).