International Le nouveau président catalan a nommé deux ministres régionaux qui sont incarcérés et deux autres qui sont "en exil". Une fois encore, le juge du Tribunal suprême, Pablo Llerena, a refusé mardi la mise en liberté de Josep Rull et Jordi Turull, pourtant désignés consellers (ministres régionaux) par Joaquim Torra, le nouveau président de la Catalogne. Turull, ancien porte-parole de la présidence catalane sous Carles Puigdemont, et Rull, ancien conseller, devront donc rester en prison.
(...)