International Elle est accusée d’avoir de son propre chef empêché des manifestations pro-tibétaines.

Le ministre danois de la Justice, Soeren Pape Poulsen, a demandé et obtenu du Parlement la réouverture de la commission d’enquête sur une affaire qui a vu la police faire sa propre loi en empêchant des pro-Tibétains de manifester lors des visites de dirigeants chinois au Danemark en 2012 et 2013. De nouvelles révélations dans les médias sont venues montrer que les policiers avaient utilisé la même méthode depuis 1995. "C’était une règle non écrite de veiller à ne pas offenser les délégations chinoises en visite et d’empêcher des manifestations pro-tibétaines", a confié un policier à la retraite à Danmarks Radio.


(...)