International

Le futur ambassadeur des Etats-Unis en Belgique, Ronald Gidwitz, a été auditionné la semaine dernière par le Sénat américain, qui doit confirmer sa nomination par le président Donald Trump à une date encore indéterminée, a-t-on appris mardi de source diplomatique. M. Gidwitz, un homme d'affaires âgé de 73 ans, a été désigné le 18 mai dernier comme "ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire des États-Unis d'Amérique auprès du Royaume de Belgique", selon la Maison Blanche.

Cette désignation doit toutefois être confirmée par le Sénat.

M. Gidwitz a été auditionné en fin de semaine dernière par la commission des Affaires étrangères du Sénat, en compagnie de l'ambassadeur désigné auprès de l'Union européenne, Gordon D. Sondland - pour occuper deux fonctions vacantes depuis l'arrivée au pouvoir de M. Trump, le 20 janvier 2017.

Le vote de confirmation sur ces nominations devrait intervenir "tout prochainement", a-t-on indiqué mardi de bonne source.

"Nous aurons un ambassadeur dans les prochains mois", a prudemment confirmé le chargé d'affaires a.i. de l'ambassade, Matthew Lussenhop - qui fait office de chef de poste à Bruxelles - lors de la réception organisée mardi à l'approche de la Fête nationale américaine du 4 juillet.

Il n'est toutefois pas sûr que M. Gidwitz sera en mesure de représenter officiellement les Etats-Unis lors de la visite du président Trump à Bruxelles les 11 et 12 juillet prochains pour le sommet de l'Otan.

"A moins qu'une cérémonie de remise de lettres de créances (auprès du roi Philippe) n'ait lieu lors de la date symbolique du 4 juillet", a confié un connaisseur du dossier à l'agence Belga.