International

La première édition de l’Atlas Maior du cartographe néerlandais Blaeu, particulièrement bien conservée, a été adjugée samedi pour la somme record de 600 000 euros au sein de la maison de ventes bruxelloise Arenberg Auctions. 

La valeur de l’ouvrage, comportant onze volumes et souvent considéré comme le "Google Maps" du XVIIe siècle", était estimée entre 250 000 et 350 000 euros.

Edité en 1662, l’ouvrage se distingue par l’extrême précision des descriptions de tous les pays du monde qu’il contient.

L’Atlas Maior, ou Theatrum Orbis Terrarum, a été publié par l’éditeur amstellodamois Joan Blaeu. 

Il est aussi connu sous le nom de "Atlas Blaeu". 

Il a en fait été publié en plusieurs langues européennes (néerlandais, allemand, français…) La version française comporte douze volumes de planches gravées à l’eau-forte.

Au total, l’Atlas Maior contient 592 cartes - toutes coloriées à la main - et compte environ 3 000 pages de textes, des descriptions des continents, de régions et de pays. (D’après Belga)