International

Boris Johnson a quitté le gouvernement de Theresa May. La démission de celui qui était le ministre des Affaires étrangères et le porte-drapeau des Brexiters depuis plus de deux ans a résonné comme un coup de tonnerre.

Toute la journée de lundi, la presse britannique s’est demandée où était Boris Johnson après qu’il ne s’était pas présenté à deux réunions officielles où il était attendu. Son silence a alimenté les soupçons. D’habitude plutôt adepte des déclarations médiatiques tonitruantes, Boris Johnson était l’un des deux seuls ministres à ne pas avoir claironné dans les médias son soutien à la cheffe du gouvernement depuis la réunion du Conseil des ministres vendredi dernier à Chequers, la résidence secondaire officielle de la Première ministre, lors duquel Theresa May a dévoilé sa vision des futures relations commerciales entre le Royaume-Uni et l’Union européenne.

(...)