International

Le mouvement islamiste Hamas a appelé jeudi à un nouveau soulèvement populaire palestinien après la décision du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme la capitale d'Israël. "On ne peut faire face à la politique sioniste soutenue par les Etats-Unis qu'en lançant une nouvelle intifada", a déclaré le chef du Hamas, Ismaïl Haniyeh, dans un discours prononcé depuis la bande de Gaza.

De son côté, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a affirmé jeudi que le président américain Donald Trump était "entré à jamais dans l'histoire" de Jérusalem en reconnaissant cette dernière comme la capitale d'Israël. "Son nom s'affichera avec fierté au côté d'autres noms dans l'histoire glorieuse de notre ville", a-t-il dit lors d'un évènement organisé par le ministère des Affaires étrangères.


Israël déploie des renforts militaires en Cisjordanie après l'annonce de Trump

L'armée israélienne a annoncé jeudi qu'elle allait déployer des forces supplémentaires en Cisjordanie, territoire palestinien occupé, après la décision du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme la capitale d'Israël.

Une porte-parole de l'armée a indiqué que des bataillons supplémentaires seraient envoyés en Cisjordanie, et que d'autres forces se tenaient prêtes à intervenir, alors que l'annonce de M. Trump fait craindre des violences. Elle n'a pas précisé l'effectif total concerné.