International

Le Mont-Saint-MIchel a rouvert au public dimanche vers 14h. Le célèbre site touristique normand avait été évacué dimanche matin après qu'un inconnu ait proféré des menaces à l'encontre des forces de l'ordre. 

L'individu est toujours recherché à l'heure actuelle mais tout danger est à présent écarté, a indiqué le préfet du département de La Manche lors d'une conférence de presse. Vers 07h45, sur une navette-bus menant au Mont-Saint-Michel, un guide touristique a prévenu les gendarmes qu'un homme avait tenu durant le transport des propos menaçants et inquiétants envers les policiers et les gendarmes. Cette personne a ensuite été suivie sur le site touristique grâce à la vidéo-surveillance de la police municipale avant qu'elle en perde la trace.

Le préfet du département de La Manche, Jean Marc Sabathé, a indiqué en milieu de journée que tout danger était écarté et que le site du Mont-Saint-MIchel était à nouveau accessible. Une soixantaine de gendarmes ont fouillé chaque maisons de l'îlot rocheux. Bien que le suspect n'ait pas été retrouvé, le préfet a exclu tout danger. "Nous sommes quasi sûr que le suspect ne se trouve plus sur le Mont-Saint-Michel", a-t-il ajouté.

Une trentaine de policiers et de gendarmes se trouvent encore sur place afin d'assurer la sécurité des touristes et des habitants. Les recherches concernant le suspect se poursuivent mais la piste terroriste est écartée.