International I l n’y a pas assez de maisons et pas assez de travail pour les Italiens, alors sûrement pas non plus pour la moitié du continent africain !" En ce premier dimanche caniculaire de juin, Matteo Salvini, le nouveau ministre de l’Intérieur, a choisi de commencer à travailler en se rendant en Sicile, la frontière méridionale de la péninsule, porte d’entrée de l’immigration clandestine. Les deux vice-Premiers ministres Salvini et Di Maio ont donné le ton du nouveau gouvernement.
(...)