International

Willem-Alexander, 46 ans, a prêté serment mardi en tant que nouveau roi des Pays-Bas et plus jeune souverain d'Europe, succédant à sa mère la reine Beatrix qui a abdiqué après 33 ans de règne, un événement célébré par des millions de Néerlandais.

Le roi Willem-Alexander, portant une écharpe orange et bleue, les couleurs de la monarchie et vêtu d'une cape dont les bords sont recouverts d'hermine, et la reine Maxima, vêtue d'une robe en dentelle bleue roi et d'un diadème que Guillaume III avait offert à sa épouse Emma, ont entonné avec les invités présents l'hymne national.

Devant les États généraux, les deux chambres du parlement réunis dans la "Nieuwe Kerk", à un jet de pierre du palais royal, le roi a solennellement juré de respecter la constitution et de "protéger les droits de tous les résidents aux Pays-Bas".

Le roi a également remercié sa mère, la désormais princesse Beatrix, pour l'éducation qu'il a reçue et pour son règne. Celle-ci, assise au premier rang avec la princesse héritière Catharina-Amalia, 9 ans et ses deux soeurs, était visiblement très émue.

"Merci pour ces belles années où nous avons pu vous avoir comme reine", a-t-il ajouté, avant que l'assemblée n'applaudisse longuement l'ancienne reine. "Chaque souverain a sa propre tâche à remplir, est une personne différente en des temps différents", a-t-il ajouté, avant que les membres du parlement ne prêtent serment à leur tour.

"Vive le roi", a ensuite retenti, ce à quoi l'assemblée a répondu "Hourra! Hourra! Hourra!".

Outre les parlementaires, les princes et princesses héritiers du gotha européen, ainsi que l'ex-secrétaire général des Nations unies Kofi Annan et le président du Comité international olympique Jacques Rogge, assistent à la cérémonie.

Beatrix avait déjà versé une larme en signant dans la matinée l'acte d'abdication dans une imposante salle du palais royal, situé sur la place du Dam dans le centre d'Amsterdam.

Apparaissant au balcon décoré de roses et d'oranges, Beatrix, très émue avait déclaré devant plus de 25.000 personnes réunies : "Je suis heureuse et reconnaissante de pouvoir vous présenter votre nouveau roi, le roi Willem-Alexander".

La police avait brièvement détenu deux républicains qui brandissaient un panneau sur lequel on pouvait lire "Je ne suis pas un sujet", avant de les escorter vers les lieux autorisés pour manifester.

Le jeune roi, premier homme à accéder au trône depuis 1890 après trois reines et une régente, doit prêter serment dans l'après-midi et être "installé" en tant que roi. Il sera alors intronisé et non couronné, une nuance marquant la séparation entre l'Église et la monarchie aux Pays-Bas.