International Le pape Benoît XVI a nommé vendredi un nouveau chef à la tête de la congrégation des Légionnaires du Christ dont le fondateur décédé, le prêtre mexicain Marcial Maciel, est accusé d'abus sexuels. Ce "délégué pontifical", appelé à diriger cette Congrégation catholique ultra-conservatrice, sera Mgr Velasio De Paolis, 74 ans, archevêque italien de Telepte (Tunisie), et président de la Préfecture (département) des affaires économiques du Saint Siège, indique le Vatican dans un bref communiqué.

Cette nomination intervient alors que le Vatican doit publier dans les prochains jours un texte durcissant les règles de l'Eglise en cas de sévices sexuels sur des enfants et des handicapés mentaux. Ces changements porteraient, entre autres, sur les délais de prescription dans la loi canon pour les faits de pédophilie qui passeraient de 10 à 20 ans après l'accession à la majorité de la victime.

Le père Maciel, qui a dirigé avec poigne jusqu'à sa mort les Légionnaires du Christ qu'il avait fondées en 1941 à Mexico, a eu une fille issue d'une liaison cachée, dont la congrégation a reconnu l'existence en 2009 après un article du New York Times. Mort à 87 ans en janvier 2008 aux Etats-Unis, il est également accusé d'abus sexuels par certains de ses autres enfants présumés et huit anciens séminaristes.

La Congrégation est présente dans 22 pays, elle revendique 800 prêtres, 2.500 séminaristes, 70.000 membres laïcs et gère 12 universités.