International Le parti du Premier ministre Hun Sen a revendiqué dimanche sa victoire écrasante aux élections législatives de dimanche, un scrutin très controversé en l'absence de la principale force d'opposition dissoute en 2017. 

"Nous espérons gagner plus de 100 sièges" sur 125, a déclaré le porte-parole du Parti du peuple cambodgien (PPC), Sok Eysan. En 2013, le principal parti d'opposition, le Parti du sauvetage national du Cambodge (CNRP), avait remporté plus de 44% des voix aux législatives.