International Le président de la Généralité de Catalogne, Quim Torra, a formé un gouvernement qui n'inclut aucun indépendantiste emprisonné, exilé ou poursuivi par la justice, ont annoncé ses services mardi soir, ce qui pourrait débloquer la situation politique dans la région. 

Quim Torra, qui avait lancé dès son arrivé à la présidence un défi à Madrid en nommant quatre "ministres" emprisonnés ou exilés, a "signé un nouveau décret de nomination pour former un gouvernement en Catalogne", dit le communiqué. Cette nouvelle formation ne compte plus aucune personnalité poursuivie par la justice.