International

Donald Trump est devenu vendredi le 45e président des Etats-Unis, prenant les rênes d'un pays profondément divisé, tant son style et ses propos, volontiers provocateurs, ont attisé les tensions. Main gauche sur la bible, main droite levée, le magnat de l'immobilier, porté au pouvoir sur une rhétorique anti-élites, a prêté serment comme l'ont fait avant lui George Washington, Franklin D. Roosevelt ou John F. Kennedy.

"Je jure solennellement de remplir fidèlement les fonctions de président des Etats-Unis, et, dans toute la mesure de mes moyens, de sauvegarder, protéger et défendre la Constitution des Etats-Unis", a-t-il déclaré, sur les marches du Capitole, cravate rouge et visage grave.

La cérémonie, suivie en direct par des millions de personnes à travers le monde, a un goût de revanche pour l'homme d'affaires de New York dont l'annonce de candidature, en juin 2015, avait été accueillie par des ricanements, chez les républicains comme chez les démocrates.

A 70 ans, sans la moindre expérience politique, diplomatique ou militaire, il succède à la tête de la première puissance mondiale au démocrate Barack Obama, 55 ans, sous le regard inquiet des alliés des Etats-Unis, échaudés par ses déclarations tonitruantes, parfois contradictoires.

Outre M. Obama, trois ex-président étaient sur place: Jimmy Carter, George W. Bush et Bill Clinton. Hillary Clinton, battue lors de l'élection du 8 novembre, était également présente.

Dès avant l'aube, sous un ciel menaçant, des milliers d'Américains s'étaient rassemblés sur le National Mall qui fait face à l'imposant bâtiment. Mais les vues aériennes des immenses pelouses montrait une mobilisation populaire limitée, dans un contraste saisissant avec l'inauguration de Barack Obama, au même endroit, il y a huit ans.


A partir de maintenant, ce sera "l'Amérique d'abord", affirme Trump

Donald Trump a affirmé qu'il tenait à mettre à présent "l'Amérique d'abord", lors d'un discours d'investiture à la tonalité très offensive vendredi juste après sa prestation de serment.

"A compter de ce jour, une nouvelle vision va gouverner notre pays. A compter de ce jour, ce sera l'Amérique d'abord", a lancé le 45e président des Etats-Unis. "Nous allons suivre deux règles simples: acheter américain, embaucher américain", a-t-il ajouté.


REVIVEZ NOTRE LIVE





Vendredi 20 janvier

Thé à la Maison Blanche

Matinée - Donald Trump, Mike Pence et leurs familles participeront à un office religieux à l'église épiscopalienne St John, située près de la Maison Blanche.

Le président Barack Obama et sa femme Michelle accueilleront ensuite Donald et Melania Trump à la Maison Blanche pour un thé.

Puis les deux couples se rendront ensemble dans le même cortège au Capitole, le bâtiment qui abrite le Congrès.

Serments

15h30 heure belge - Début de la cérémonie proprement dite d'investiture devant le fronton ouest du Capitole, avec des chants et de la musique.

Parmi les invités figureront les élus du Congrès (dont certains ont refusé de venir), les juges de la Cour suprême, des diplomates et le public. Les anciens présidents Jimmy Carter, George W. Bush et Bill Clinton seront présents, ainsi que l'ex-rivale démocrate du futur président, Hillary Clinton.

L'ancien président George H.W. Bush, de santé fragile, ne viendra pas.

17H30 - Discours d'ouverture. Des responsables religieux prononceront l'invocation et feront des lectures.

Mike Pence sera investi dans ses nouvelles fonctions de vice-président par un juge de la Cour suprême, Clarence Thomas.

18H - Prestation de serment de Donald Trump, qui sera investi président par un juge de la Cour suprême, John Roberts.

M. Trump utilisera la bible d'investiture de l'ancien président Abraham Lincoln ainsi que la bible que sa mère lui avait donnée à la fin de son catéchisme en 1955.

Puis Donald Trump prononcera son discours d'investiture.

Une jeune soprano de 16 ans, Jackie Evancho, chantera ensuite l'hymne national, The Star-Spangled Banner (la bannière étoilée).

Défilé

18H30 - Fin de la cérémonie. Conformément à la tradition, MM. Trump et Pence assisteront à un déjeuner du Congrès au Capitole.

21H00 à 23H00 - Défilé d'investiture. Les nouveaux président et vice-président défileront sur environ 2,4 kilomètres le long de Pennsylvania Avenue, qui relie le Capitole à la Maison Blanche.

Ils seront suivis par quelque 8.000 personnes représentant divers groupes: les différents corps d'armée, des fanfares de lycées et d'universités, des corps à cheval, des représentants des secours, des anciens combattants et même une brigade de tracteurs.

La troupe new-yorkaise des Rockettes devrait également se produire pour l'investiture. Certaines danseuses ayant exprimé leur réticence à participer à cet événement, la maison-mère avait assuré qu'elles seraient libres de venir ou non.

Bals

1h à 5h samedi - MM. Trump et Pence accompagnés de leurs épouses se montreront aux trois bals organisés pour l'investiture. Deux auront lieu au Walter E. Washington Convention Center et le troisième au National Building Museum, le musée de l'architecture. D'autres bals plus ou moins officiels seront organisés dans la capitale.

© AFP