International

Le principal opposant russe Alexeï Navalny a annoncé dimanche avoir été libéré du centre de détention moscovite où il a passé 20 jours pour avoir organisé des manifestations non autorisées contre le président Vladimir Poutine. "Salut! Je suis sorti" de prison, a écrit Alexeï Navalny sur son compte Instagram, avec une photo le montrant dans une rue. La police avait organisé sa remise en liberté de manière à éviter la foule de journalistes qui attendaient devant le centre de détention.

M. Navalny, qui a annoncé son intention d'être candidat à l'élection présidentielle de mars 2018, a ajouté qu'il était "prêt à travailler" et se rendait à Astrakhan (sud-ouest) pour y participer dans la soirée à une manifestation à laquelle les autorités locales ont donné leur feu vert.

Dans son message, l'avocat et blogueur anticorruption de 41 ans a précisé en plaisantant que, pendant son séjour en prison, il avait lu vingt livres, appris quelques mots de kirghize et but 80 litres de thé.

Plus tôt dimanche, des partisans de M. Navalny avaient suspendu à un pont proche du Kremlin une banderole proclamant : "il est temps de se débarrasser de Poutine et il est temps d'élire Navalny".

L'opposant a purgé cette année des peines de prison de 15, 25 et 20 jours pour avoir organisé des manifestations non autorisées contre Vladimir Poutine.