International

Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) Luis Moreno-Ocampo a assuré dimanche être "presque prêt pour un procès", affirmant que ses services ont collecté des preuves "bonnes et solides" permettant d'identifier les principaux responsables des crimes commis en Libye.

"Nous sommes presque prêts pour un procès", a déclaré M. Moreno-Ocampo dans un communiqué transmis à l'AFP.

"Le bureau (du procureur, NDLR) a collecté des éléments de preuves bons et solides pour identifier ceux qui portent la plus grande responsabilité, pas les responsabilités politiques mais plutôt les responsabilités individuelles pour les crimes commis en Libye", a-t-il dit.

M. Moreno-Ocampo doit déposer lundi matin une requête demandant aux juges de la CPI de délivrer un mandat d'arrêt contre trois personnes portant, selon lui, "la plus grande responsabilité" dans les crimes contre l'humanité commis en Libye depuis la mi-février, dont il rendra l'identité publique.

Le procureur de la CPI, saisi le 26 février par le Conseil de sécurité des Nations unies, avait annoncé le 3 mars l'ouverture d'une enquête pour crimes contre l'humanité en Libye, visant huit personnes au total dont le colonel Mouammar Kadhafi et trois de ses fils.