International

Le régime syrien de Bachar al-Assad contrôle désormais "plus de 90%" des territoires qui étaient aux mains des insurgés dans la Ghouta orientale, après la sortie des rebelles et leurs familles qui ont quitté la poche de Harasta, a annoncé vendredi une ONG.

"Le dernier convoi quitte Harasta pour le nord de la Syrie (...), le régime contrôle plus de 90%" des territoires autrefois tenus par des rebelles dans la Ghouta orientale, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). La poche de Harasta dans la Ghouta orientale est désormais "vidée" de ses rebelles, après "la fin" des évacuations "de combattants et de leurs familles", a par ailleurs annoncé vendredi la télévision d'Etat syrienne. 

Dans un bandeau, la télévision a fait part de "la fin des opérations de sortie des combattants et de leurs familles de Harasta", qui ont pris la direction de la province d'Idleb, dans le nord-ouest du pays en guerre.