International La donne est connue : l’Otan attend de la Belgique qu’elle booste ses investissements militaires. Le secrétaire général de l’Organisation atlantique, Jens Stoltenberg, l’a encore rappelé vendredi dernier, en marge de la préparation du sommet de ces mercredi et jeudi à Bruxelles. Dans ce contexte, s’il y a bien un dossier qui focalise l’attention, c’est celui du remplacement des F-16 belges. Coût estimé : 3,4 milliards d’euros pour l’achat de 34 nouveaux avions de combat; et même 15 milliards sur l’ensemble du programme (40 ans).