International

Moins d'un an après avoir quitté la politique, Marion Maréchal Le Pen, nièce de Marine Le Pen, la présidente du Front national, revient sur le devant de la scène cette semaine en annonçant la création d'une "académie de sciences politiques" pour "former les dirigeants de demain".

Dans une tribune dans l'hebdomadaire Valeurs actuelles à paraître ce jeudi, l'ancienne députée (2012-2017), qui fut benjamine de l'Assemblée nationale française en y entrant à 22 ans, annonce avoir "décidé de (s)'associer à la création d'une académie de sciences politiques, à côté d'autres activités professionnelles". "L'école que j'accompagne est libre et indépendante. Il ne s'agit pas d'un projet partisan", explique-t-elle, en affirmant que son projet "ne sert aucun" parti politique mais a vocation à "détecter et former les dirigeants de demain".

Libération précise que Marion Maréchal Le Pen prononcera un discours ce jeudi, aux Etats-Unis, à l'occasion de la CPAC (Conservative Political Action Conference), le raout annuel des conservateurs américains. Donald Trump sera présent. La Française devrait succéder sur scène au vice-président américain Mike Pence.

Une faveur jamais obtenue par Marine Le Pen. Libération rappelle, que l'an dernier, la présidente du FN avait rencontré les pires difficultés pour créer des liens avec les républicains. Sa nièce est, elle, accueillie avec les honneurs.