International " N’attendez pas de grandes annonces”, prévenait, un diplomate européen, la veille. De fait, c’est à peine si les chefs d'Etat et de gouvernement européens ont évoqué le sujet devant la presse, à l'issue de leur réunion ce jeudi “On y consacrera peu de temps étant donné l’actualité du Brexit”, justifiait mercredi une autre source européenne. En réalité, le défi migratoire n’en est pas moins pressant - même si l’UE rappelle que les arrivées ont baissé drastiquement par rapport à l’année critique de 2015 -, si ce n’est que la l'échec des discussions à ce sujet est devenue le business as usual des sommets européens.

(...)