International

Après un vif échange avec Bob Corker la semaine dernière, Donald Trump s'en est pris avec virulence mardi à un autre sénateur républicain, John McCain, le menaçant d'une riposte terrible après ses propos critiques de la veille.

"Certains devraient faire attention parce qu'à un certain moment, je riposte", a lancé le président américain, interrogé sur les déclarations du sénateur de l'Arizona.

"Je suis très, très gentil. Mais à un certain moment, je riposte, et cela ne va pas être beau à voir", a-t-il ajouté sur la radio WMAL.

"J'ai été confronté à des défis autrement plus difficiles", a répondu peu après M. McCain, vétéran du Vietnam qui fut torturé dans les geôles de Hanoï.

Dans un discours prononcé à Philadelphie lundi soir, le républicain de 81 ans, figure du Sénat où il siège depuis 1986, a décoché, sans le nommer, une série de flèches aiguisées au président américain avec lequel il a déjà eu des échanges tendus par le passé.

M. McCain a en particulier mis en garde contre la tentation de "refuser l'obligation de leadership sur la scène internationale au nom d'un nationalisme bancal conçu par des gens qui préfèrent trouver des boucs émissaires que de résoudre les problèmes".

Au cours des mois écoulés, le sénateur républicain a parfois exprimé son désaccord avec les orientations du locataire de la Maison Blanche, comme lorsqu'il a refusé de voter l'abrogation de la loi sur la couverture maladie de Barack Obama, connue sous le nom d'Obamacare.

Mais il a aussi exprimé ses doutes sur le président lui-même, comme fin août lorsqu'il a estimé qu'il était "mal informé" et pouvait être "impulsif dans sa parole et son comportement".