International En annonçant qu’ils allaient mettre l’Iran sous pression maximale, les Etats-Unis confirment qu’ils veulent faire plier le régime islamique afin qu’il "change d’attitude". Pour peu, certains iraient jusqu’à penser que Washington ne dédaignerait pas que celui-ci soit renversé et remplacé. "L’Iran n’aura plus jamais carte blanche pour dominer le Moyen-Orient", a déclaré lundi le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, dans un discours exposant la nouvelle stratégie de Washington dans la région. Le chef de la diplomatie américaine a promis que les Etats-Unis allaient exercer une "pression financière sans précédent sur le régime iranien", en instaurant "les sanctions les plus fortes de l’Histoire". Analyse.