Le trouble autour de l'«affaire Cecilia»

BERNARD DELATTRE Publié le - Mis à jour le

International La digue a sauté. Lundi, la rumeur sur les problèmes conjugaux présumés du couple Sarkozy, qui bruissait dans le Tout-Paris depuis plusieurs jours, avait été traitée assez pudiquement par les médias. Ainsi, la radio France Inter puis le quotidien «Le Monde» avaient discrètement attribué à des problèmes «personnels» ou «familiaux» la défection du patron de l'UMP au 20 heures de TF 1 dimanche, absence officiellement mise sur le compte d'un coup de fatigue (lire LLB du 24/5). Mardi cependant, la retenue n'était plus de mise. Le quotidien populaire «France Soir» consacrait sa manchette au «grand désarroi» des «Sarko», dont le couple «battrait de l'aile». Et la radio RTL, dans ses programmes très écoutés du matin, reprenait dans le détail ces indiscrétions sur les origines de ces bisbilles supposées.

C'est loin d'être la première fois en France que des questions relatives à la vie privée interfèrent sur la politique. Sans remonter jusqu'à la double famille de l'ex-Président Mitterrand, les divorces hier d'un Laurent Fabius ou d'un Michel Rocard, la maternité sur papier glacé d'une Ségolène Royal ou le coming-out d'un Bertrand Delanoë déjà firent jaser. Jamais, néanmoins, ces intrusions n'avaient créé un tel malaise, au point que certains éditorialistes en venaient mardi à déplorer «l'américanisation» de la vie politique hexagonale.

La vie privée, outil politique

Deux raisons à ce malaise. Le contexte particulier, d'abord. En pleine dernière ligne droite d'une campagne référendaire passionnelle, à moins de deux ans d'une élection présidentielle qui s'annonce fratricide à droite en tout cas - mais à gauche peut-être aussi, qu'on en juge au ton de ce référendum -, certains accusent les chiraquiens d'être à l'origine de ces rumeurs sur le couple Sarkozy. Ce qui en dit long sur le climat politique ambiant et à venir.

L'importance de la famille dans la communication des Sarkozy, ensuite. Qu'il mette son propre fils en scène lors de son sacre à l'UMP, médiatise sa famille recomposée, ses hobbys sportifs et ses amis du show-bizz, s'affiche avec sa femme dans la presse «people», Nicolas Sarkozy a souvent brouillé la frontière entre sa vie privée et sa carrière. Dans cette savante politique de communication, le concept de couple et la personnalité de son épouse occupaient une place centrale: d'année en année, Cecilia Sarkozy est passée du rang de discrète conseillère-image à celui de secrétaire particulière à Bercy puis remplaçante occasionnelle à l'Intérieur, chef de cabinet à l'UMP et «first lady» putative.

Une évolution à l'américaine? Une trajectoire à la «Kennedy», notait en tout cas «France Soir» mardi. Alors que certains observateurs se demandaient déjà ouvertement si l' «outil politique» hier privilégié de Nicolas Sarkozy ne se transformerait pas demain en «effet boomerang».

© La Libre Belgique 2005

BERNARD DELATTRE

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

  1. 1
    Michelle Obama sur Trump : "Je ne lui pardonnerai jamais"

    L'ancienne Première dame des Etats-Unis, Michelle Obama, s'est confiée sur son sentiment d'aversion envers le Président Donald Trump, vendredi.
    Le journal américain The Washington Post s'est procuré une copie de son livre, "Becoming", qui ...

  2. 2
    Vidéo
    La voiture de Donald Trump a quelque peu surpris Emmanuel et Brigitte Macron (PHOTOS & VIDEO)

    Le président américain accueilli à l'Elysée dans le cadre des commémorations de l'armistice du 11 novembre 1918 a fait un départ très remarqué.
    Alors qu'il était reçu par Emmanuel Macron et sa femme ce samedi matin, Donald Trump a ...

  3. 3
    Vidéo
    La question embarrassante d'un vétéran de guerre à Macron sur les sans-papiers

    Mardi dernier, Emmanuel Macron s'est rendu à Verdun à l'occasion de son "itinérance mémorielle" afin de célébrer le centenaire de l'armistice.

  4. 4
    Le corps de Jamal Khashoggi a été jeté dans les canalisations après avoir été dissous

    Les meurtriers du journaliste Jamal Khashoggi, tué le 2 octobre au consulat saoudien d'Istanbul, se sont débarrassés de son corps en le jetant dans des canalisations après l'avoir dissous dans de l'acide, a rapporté samedi le quotidien turc Sabah. ...

  5. 5
    Commentaire
    Comment les Américains ont jugé l'attitude de Trump aux commémorations de l'Armistice

    Donald Trump a paru bien maussade, ce week-end, à Paris. Le temps fut aussi détestable en France que la météo électorale aux États-Unis. La pluie a empêché Donald Trump de se rendre en hélicoptère au cimetière franco-américain du Bois-Belleau, dans ...

cover-ci

Cover-PM