International

Huit personnes ont été clouées sur des croix dans des villages en Philippines afin de fêter le Vendredi Saint. Une cérémonie célébrée par l'archipel fort catholique et, pourtant, critiquée par l’Église.

Danica, 56 ans, a quitté les Philippines pour la Belgique il y a trois décennies. Adolescente, elle participait avec toute sa famille au Vendredi Saint. "On est fort catholique aux Philippines. Pour nous, le Vendredi Saint, c'est une véritable tradition", précise-t-elle, à LaLibre.be, avec nostalgie.

Durant 2 journées, les villages célèbrent le souvenir de l'un des moments les plus emblématiques des dernières heures de la Passion du Christ. Et ce, au grand dam de l’Église, qui ne valide pas leurs pratiques. Entre crucifixion et flagellation, ces scènes attirent plus de 60.000 fidèles et touristes chaque année dans une atmosphère quasi carnavalesque.

Des clous de huit centimètres traversent les mains et les pieds des pénitents. Ces derniers ne passent toutefois que quelques minutes ainsi crucifiés, leur poids étant supporté par une petite marche fixée à la croix. Ils sont ensuite redescendus et reçoivent des soins.

Un événement familial et festif

"Toute la famille et les amis sont là, du plus jeune au plus âgé", se souvient Danica. Les enfants ne sont pas choqués d'assister à ces manifestations sanglantes. Pour Danica, le Vendredi Saint n'est pas un événement attaché à la violence et à la torture. Cette souffrance a un sens. "C'est un moment intense de libération. Les personnes qui participent activement, souhaitent se libérer de leur pêchés", explique-t-elle avec respect. Plusieurs de ses proches ont déjà fait partie des sacrifiés pour le Vendredi Saint. "Certains le pratiquent pendant 10 ans, 5 ans...", ajoute-t-elle.

Bien que ce rituel est important aux yeux de Danica, c'est essentiellement au sein de l’Église qu'elle se souvient avoir passé ces 2 jours, accompagnée de ses proches.

"Dans 2 ans, je retournerai enfin aux Philippines", se réjouit-elle à l'idée de retrouver ses proches lors du Vendredi Saint.