International Le ministre des Affaires étrangères du Venezuela a salué mardi l'arrivée l'ancienne présidente chilienne à la tête du Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'Homme, assurant qu'elle pouvait compter sur "l'entière coopération" de son pays. 

"Le Conseil des droits de l'Homme et la Haut-Commissaire peuvent compter sur l'entière coopération du gouvernement de la République bolivarienne du Venezuela et du président Nicolas Maduro", a déclaré Jorge Arreaza, devant les diplomates du Conseil.