International

Le Front national, parti d'extrême droite qui a réalisé un score nettement en deçà de ses attentes au premier tour des législatives en France, ne donne "aucune consigne de vote" pour le second tour dimanche prochain, en cas d'absence de candidat FN ou "patriote". Dans le clip de campagne de son parti, la présidente du FN Marine Le Pen indique: "Dans les circonscriptions où nos candidats ne sont pas qualifiés et où aucun candidat patriote ne mérite à nos yeux notre soutien, je dis à nos électeurs que nous sommes respectueux de leur totale liberté et que nous ne donnons aucune consigne de vote".

Le FN a obtenu dimanche 13,2% des voix au premier tour, en léger recul par rapport à 2012, un résultat jugé "très décevant" par Mme Le Pen.

Il est également loin des 21,3% du premier tour de l'élection présidentielle fin avril, qui avait qualifié Marine Le Pen pour le second tour face au centriste Emmanuel Macron. Ce dernier l'a finalement battue le 7 mai, avec 66,10% des voix.

Au second tour des législatives, le parti d'extrême droite est présent dans 120 des 577 circonscriptions, dont 119 duels, parmi lesquels 102 contre des candidats de la majorité présidentielle.

Mme Le Pen, elle, est en situation très favorable dans le nord du pays face à une candidate de la République en marche (REM), le parti centriste du président Macron.

Selon des projections après le premier tour, REM et son allié du MoDem raviraient dimanche prochain entre 400 et 455 des 577 sièges, très largement au-dessus de la majorité absolue (289 élus). Le Front national obtiendrait seulement un à 10 sièges, contre deux lors de la précédente législature, selon ces projections.