International

Les résultats préliminaires des élections de mi-mandat aux USA sont "un immense succès" aux yeux du président américain Donald Trump dont le parti républicain conserve son emprise sur le Sénat mais perd le contrôle de la Chambre des représentants, selon les projections des médias américains. "Immense succès ce soir. Merci à vous tous!", a commenté sur Twitter le président républicain peu après les premières conclusions tirées par les médias américains sur le partage du pouvoir au Capitole entre les Démocrates et les Républicains.

Le scrutin est perçu comme un référendum pour ou contre l'actuel résident de la Maison Blanche deux ans après son élection.

Si la "vague bleue" démocrate ne semble pas avoir lieu, leur retour dans la majorité à la Chambre des représentants annonce toutefois une période de paralysie dans la politique américaine.

Aux alentours de 9h, les démocrates comptent déjà 218 sièges à la Chambre des représentants et ont donc déjà atteint la majorité absolue. Ils ont donc gagné 26 sièges par rapport aux élections précédentes.

Quelques points marquants de ces élections:


Bernie Sanders réélu

Le sénateur indépendant Bernie Sanders, ancien candidat démocrate lors des élections primaires de la campagne présidentielle américaine de 2016, rempile pour un troisième mandat de sénateur dans l'Etat du Vermont. Selon les sondages à la sortie des urnes, il l'emporte contre le républicain Lawrence Zupan, dans un Etat traditionnellement réputé démocrate.

L'ancien candidat à la présidence Bernie Sanders a décrit mardi soir le président Donald Trump comme un "menteur pathologique" et dénoncé ses "politiques racistes" pendant un discours après sa victoire. "Mais plus important que ces mesures terribles, nous avons un président des Etats-Unis qui est un menteur pathologique et est en train de faire quelque chose qu'aucun président que j'aie connu n'a jamais fait", a clamé Sanders au public. "Au lieu de rassembler le peuple américain, il essaie de nous diviser sur la base de la couleur de notre peau, de notre origine, de notre religion, notre genre, notre identité sexuelle", a-t-il poursuivi.

"Notre boulot est de dire à ce président que nous ne tolérerons pas les politiques qui sont racistes, sexistes et homophobes."


Ted Cruz l'emporte au Texas

Beto O'Rourke a défié les sondages au début des dépouillements, jusqu'à laisser entrevoir la possibilité de voir un sénateur démocrate en tête au Texas. Mais c'est finalement Ted Cruz qui a pris le dessus dans cet État, connu pour être un bastion républicain.


Mitt Romney devient sénateur de l'Utah

Le républicain Mitt Romney, ancien candidat malheureux à la présidentielle américaine de 2012, a battu la démocrate Jenny Wilson dans la course au siège de sénateur de l'Utah, selon les projections des médias américains. Avec cette victoire, le critique de Donald Trump signe son retour en politique, fort de sa promesse de ne pas se taire si le président américain se fourvoie.

La victoire républicaine dans l'Etat est sans surprise toutefois, alors que l'Utah n'a pas envoyé de sénateur démocrate à Washington depuis plus de 40 ans. C'est toutefois une victoire courte, à 50,1% contre 45,7% pour sa rivale Wilson (23% des bulletins dépouillés).

© AFP


La Floride aux mains des républicains

Andrew Gillum, candidat démocrate et maire afro-américain de la ville de Tallahassee, a perdu une course serrée pour le poste de gouverneur de la Floride, état réputé décisif et baptisé 'swing state'. La victoire revient à Ron DeSantis, qui est un allié proche du président américain Donald Trump.

"J'ai crois sincèrement que, sur le long terme, le bien gagne toujours sur le mal", a commenté M. Gillum, maire de Tallahassee, la capitale de l'Etat, devant ses partisans en milieu de soirée.

M. Gillum, âgé de 39 ans, espérait devenir le premier gouverneur noir du "Sunshine State". La campagne a été marquée par des accusations de racisme.


La Virginie "démocrate"

En Virginie, le sénateur démocrate Tim Kaine l'aurait remporté contre son rival républicain Corey Stewart, prolongeant son mandat pour un second terme.

Toujours en Virginie, Jennifer Wexton est la première démocrate à remporter un siège occupé par un républicain à la Chambre des représentants, selon les projections à la sortie des urnes. Mme Wexton est sortie victorieuse de l'élection à mi-mandat dans l'Etat de Virginie contre la républicaine en poste Barbara Comstock.


Greg Pence, le frère de Mike, élu dans un district de l'Indiana

Greg Pence, le frère du vice-président américain Mike Pence, a remporté dans l'Etat d'Indiana un siège pour la Chambre des représentants. Il s'agit du même siège occupé de 2003 à 2013 par son frère. Selon les projections de CNN, Greg Pence a été élu dans le 6e district de l'Indiana, un district traditionnellement républicain.

Il remplace le républicain Luke Messer qui avait annoncé laisser son siège vacant, après une tentative malheureuse pour décrocher le poste de sénateur de l'Etat.

© AP

Rashida Tlaib, première musulmane au Congrès américain

La démocrate Rashida Tlaib a été élue pour le Congrès américain dans l'Etat du Michigan. Elle est la première femme de religion musulmane à être désignée pour cette institution. Ilhan Omar, candidate au Minnesota qui porte le foulard, est également pressentie pour le Congrès pour cet Etat.

Deux Amérindiennes élues pour la première fois au Congrès

Avocate férue d'arts martiaux, Sharice Davids, ouvertement homosexuelle, l'a emporté dans des terres conservatrices face au républicain Kevin Yoder, selon les chaînes ABC et NBC. Agée de 38 ans, Mme Davids, élevée par une mère célibataire ancienne membre de l'armée, est diplômée d'un institut de formation publique et a passé un an à Washington au sein de l'administration Obama. Deb Haaland, 57 ans, est quant à elle une mère célibataire issue de la tribu Laguna Pueblo, qui a vaincu l'alcoolisme et subsisté grâce à des bons d'alimentation. Dans une circonscription démocrate, elle a notamment fait campagne contre des élus qui, selon elle, ne représentent pas plus les Amérindiens que les autres minorités ou les millions de pauvres dans l'Amérique de Donald Trump.

Les démocrates perdent deux sièges supplémentaires dans le Missouri et en Floride

Le républicain Josh Hawley a battu la candidate démocrate Claire McCaskill dans la course pour le Sénat dans le Missouri, mardi lors des élections de mi-mandat aux Etats-Unis. En Floride, le républicain Rick Scott a également proclamé une victoire serrée contre son rival démocrate Bill Nelson pour le siège au Sénat du district. Les Démocrates perdent donc deux sièges supplémentaires au Sénat.

Alors que le Républicain l'emporte avec 50.2% contre 49.8% pour le Démocrate, Bill Nelson a fait savoir qu'il souhaitait un recomptage des votes.

En Géorgie, Stacey Abrams conteste sa défaite

Alors qu'il s'agissait d'un des duels les plus attendus pour ces élections de mi-mandat; la candidate démocrate au poste de gouverneur en Géorgie refuse d'accepter sa défaite face à l'ultra-conservateur Brian Kemp.

Record de femmes

Electrique, secouée par la violence, cette campagne a aussi été marquée par un grand élan d'enthousiasme.

Jamais autant de femmes, ni de femmes issues de minorités, n'ont été élues au Congrès, surtout du côté démocrate où la colère anti-Trump s'est cristallisée dans un nouveau souffle politique.

La démocrate du Kansas Sharice Davids, avocate férue d'arts martiaux, est devenue la première Amérindienne élue au Congrès en l'emportant sur des terres conservatrices.

Ilhan Omar et Rashida Tlaib, respectivement du Minnesota et du Michigan, sont devenues les deux premières femmes de confession musulmane élues à la Chambre des représentants.


Le Michigan légalise le cannabis

L'Etat du Michigan votait également ce mardi au sujet de la légalisation du cannabis. Contre toute attente, c'est le "oui" qui l'a emporté. Il sera désormais autorisé aux personnes majeures (plus de 21 ans aux Etats-Unis) de détenir, faire pousser et consommer cette substance.