International L’approche des négociations commerciales entre le Royaume-Uni et les vingt-sept, ô combien importantes pour l’avenir économique du pays, agite le parti conservateur britannique. Même si la relocalisation de 4 000 employés de JP Morgan hors du Royaume-Uni aurait lieu sur le long terme, entre 500 et 1 000 d’entre eux quitteraient la City londonienne rapidement après le Brexit, prévu pour le 29 mars 2019.