International Le Département d'Etat américain souhaite que tous les demandeurs de visa américain fournissent leurs noms d'utilisateurs sur les réseaux sociaux, leurs adresses mail ainsi que leurs anciens numéros de téléphone, rapporte Bloomberg. Cette mesure vise à améliorer le contrôle des immigrants et des visiteurs potentiels aux Etats-Unis.

Des réseaux sociaux spécifiques seront listés et les demandeurs de visa devront " fournir tous les identifiants utilisés pour ces plateformes au cours des cinq dernières années".

Cette initiative du Congrès avait été lancée après la fusillade de San Bernardino, survenue le 2 décembre 2015 et qui avait fait 14 morts et une vingtaine de blessés.

Le Département demande l'avis du public

Les documents seront publiés ce vendredi dans le Registre Fédéral. Le public aura 60 jours pour donner son avis par mail. Selon Bloomberg, les Etats-Unis octroient annuellement près de 15 millions de visas à des étrangers.

Fournir ce type d'information n'était demandé qu'aux demandeurs s'étant rendu dans des zones contrôlées par des organisations terroristes. Dès lors, le Département demandait un examen plus minutieux des données personnelles.

Désormais, cette mesure s'appliquera donc à tous les demandeurs de visa qu'ils soient immigrants ou non-immigrants (simples voyageurs pour affaires ou tourisme), seuls les demandeurs d'un certain type de visa diplomatiques et officiels pourraient être exemptés de cette demande du Département.