International

La politique d’immigration divise depuis longtemps la classe politique américaine. Elle divise le Parti républicain lui-même, partagé entre les tenants d’une ligne dure hostiles à une frontière poreuse et à toute forme de régularisation des clandestins, et les réalistes (ou les cyniques) qui, notamment dans le monde des affaires, perçoivent les avantages économiques offerts par une main-d’œuvre docile et bon marché. Jamais, cependant, la question n’avait provoqué un tel émoi aux Etats-Unis en mobilisant un front aussi large contre la politique menée par la Maison-Blanche.