International

Les dirigeants du Benelux et des Etats du groupe de Visegrad (Pologne, Hongrie, République tchèque et Slovaquie - V4) sont réunis lundi à Varsovie pour un déjeuner de travail. Cette rencontre a pour objectif de permettre un "dialogue franc" sur plusieurs thématiques européennes, indique-t-on dans l'entourage du Premier ministre belge Charles Michel. La problématique du détachement des travailleurs au sein de l'UE devrait notamment occuper une place de choix lors de l'échange entre les chefs de gouvernement.

Encadré par une directive datant de 1996, le détachement permet à une entreprise de l'UE d'envoyer temporairement en mission dans d'autres pays de l'Union ses salariés en payant les cotisations sociales dans le pays d'origine. Or ce système est accusé d'encourager le "dumping social" entre entreprises.

En mars 2016, la Commission européenne avait proposé de réformer les règles, jugées d'autant plus obsolètes qu'elles avaient été formulées huit ans avant l'élargissement à l'est de l'UE en 2004.

Le projet de réforme, élaboré par la commissaire belge Marianne Thyssen, provoque toutefois encore une résistance farouche de la part des pays du V4, un sujet que les chefs de gouvernement du Benelux ne devraient pas manquer d'aborder.

La politique migratoire figure également à l'ordre du jour de cette réunion, alors que trois des quatre pays du V4 risquent des sanctions après le lancement par la Commission d'une procédure d'infraction à leur encontre. L'exécutif européen leur reproche de ne pas respecter leurs engagements en matière d'accueil de réfugiés en provenance de Grèce et d'Italie.

A ce propos, les pays du Benelux devraient réaffirmer que la "solidarité inconditionnelle" et la "mise en œuvre des décisions adoptées" demeurent, selon eux, "les pierres angulaires de la réponse européenne à la crise migratoire".

Le déjeuner, organisé au siège du gouvernement polonais, permettra en outre aux dirigeants d'aborder le Brexit, le développement du marché intérieur européen ou encore le concept d'une UE à "plusieurs vitesses".