International

Alors qu’il menace continuellement la Corée du Nord des pires représailles, Donald Trump n’avait jamais donné à penser qu’il avait l’Unesco dans le collimateur – pas un seul tweet sur le sujet ! Avec sa bénédiction, le département d’Etat a pourtant annoncé jeudi que les Etats-Unis se retireraient de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture à la fin de l’année prochaine. Une nouvelle qui a provoqué l’émoi au siège de l’Unesco à Paris, le jour même où les 58 pays membres de son conseil exécutif devaient se prononcer sur le choix d’un successeur à l’actuelle directrice générale, la Bulgare Irina Bokova, qui achève son second mandat dans un contexte politique déjà tendu.

Dans un communiqué, le département d’Etat justifie sa décision par l’accumulation des arriérés de paiement des Etats membres, la nécessité d’une réforme en profondeur de cette organisation et son parti pris anti-isréalien persistant.

Consécration palestinienne
...