International

Malgré cette journée de pause à Gaza, les leaders du Hamas, le mouvement qui contrôle l’enclave palestinienne depuis 2007, ont appelé à poursuivre la lutte, en attendant de fixer une nouvelle échéance, alors que commence le mois de ramadan (mercredi soir).

Depuis le 30 mars, les manifestants se sont donc mobilisés par milliers, tous les vendredis, pour réclamer de manière pacifique leur "droit au retour", avec la ferme intention, pour certains, de franchir la barrière frontalière le 15 mai.

(...)