International La vérité, c’est que tout Donald Trump est dans la gestion de cette crise. Depuis qu’il pense avoir fait craquer Kim Jong-Un en menaçant de " détruire totalement" la Corée du Nord, le président américain est plus convaincu que jamais de l’utilité de jouer les "gros bras" dans la conduite des relations internationales.