Les incendies progressent aux Canaries

afp Publié le - Mis à jour le

International Les incendies qui font rage sur deux îles montagneuses de l'archipel espagnol des Canaries progressaient sans répit dimanche, après l'évacuation la veille de milliers d'habitants, la forte chaleur compliquant le travail des pompiers.

Plus de 4.700 personnes ont été évacuées depuis vendredi sur les îles de La Gomera et de Ténérife, où les incendies "restaient actifs" dimanche, a déclaré une porte-parole des services d'urgence de l'archipel, Lourdes Jorge. "L'état d'alerte aux hautes températures persiste sur l'archipel et cela rend difficile le travail" des pompiers, a-t-elle ajouté.

A La Gomera, d'épaisses colonnes de fumée s'élevaient au-dessus des reliefs du centre de l'île, où s'étend le parc naturel de Garajonay, tandis que de nouveaux foyers apparaissaient dans les montagnes, a rapporté une photographe de l'AFP.

Ce parc, classé au patrimoine mondial de l'Unesco, abrite des espèces végétales rares rappelant les forêts subtropicales de l'ère tertiaire, dont plusieurs centaines d'hectares ont déjà brûlé depuis la semaine dernière.

De premiers incendies avaient en effet éclaté le 4 août sur l'île, avant d'être maîtrisés puis de se réveiller vendredi, à la faveur d'une nouvelle vague de chaleur qui a submergé l'Espagne.

Depuis vendredi, de multiples feux sont apparus dans tout le pays, en particulier en Galice, dans le nord-ouest, en Catalogne dans le nord-est, dans la région de Guadalajara ou dans le parc naturel de Cabaneros, dans le centre.

Après une sécheresse sans précédent depuis environ 70 ans, l'Espagne vit cet été ses incendies les plus dévastateurs des dix dernières années: entre le 1er janvier et le 5 août, 132.300 hectares de végétation ont brûlé à travers le pays, selon le ministère de l'Agriculture.

Publicité clickBoxBanner