International « Bombardements d’artillerie continus sur Afrin », le message tombe sur la messagerie de Maria en plein durant l’interview. Contactée par téléphone, cette jeune Française vit à Qamislo, la capitale du du Kurdistan syrien appelé le Rojava où se déploie le projet politique défini par le Parti d’union démocratique (PYD). Rentrée depuis deux jours d’Afrin désormais assiégée par l’armée turque, elle raconte ce qu’elle y a vu et témoigne des rêves qui ne veulent s’éteindre.
(...)