International

En difficulté sur les terrains politique et budgétaire, le président Joseph Kabila s’est lancé dans de grandes manœuvres pour pomper l’argent des compagnies pétrolières.

Ainsi, le 15 janvier, le ministre des Hydrocarbures, Aimé Ngoy Mukena, a soumis au Conseil des ministres un projet d’ordonnance approuvant le contrat de partage de production signé en décembre 2007 entre la RDC et la joint venture constituée entre la Société nationale des hydrocarbures (Sonahydroc) et la Compagnie minière du Congo (Comico), pour la mise en valeur des blocs I, II et III de la Cuvette centrale.

(...)