International Tshisekedi, Katumbi, Kamerhe, Bazaiba commencent à dévoiler leurs stratégies. Je suis candidat à la succession d’Etienne Tshisekedi au poste de secrétaire général de l’UDPS." Ce sont en substance les mots lancés ce samedi par Félix Tshisekedi, qui a confirmé dans la foulée la tenue du congrès du parti pour la fin de ce mois de mars. Plusieurs voix se sont fait entendre ces derniers jours, pour marteler que le futur président de l’UDPS serait leur candidat à la présidentielle qui doit se tenir le 23 décembre prochain, en même temps que les élections législatives et provinciales, selon le calendrier publié par la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Une présidentielle qui serait alors organisée un peu plus de deux ans jour pour jour après la fin du second et dernier mandat du président Joseph Kabila.

La sortie de Félix Tshisekedi faisait suite à une semaine politique particulièrement chargée parmi les composantes de l’opposition en République démocratique du Congo. Analyse.

(...)