International Après les attaques meurtrières de Paris, Salah Abdeslam a contacté deux proches, Hamza Attou et Mohamed Amri, pour qu'ils viennent le rechercher dans la capitale française. En provenance de Belgique, Attou et Amri se sont rendus à Paris à bord d’une VW Golf. Ils y sont arrivés vers 5h le samedi 14 novembre pour repartir aussitôt en Belgique.

Ce lundi, BFM TV diffuse les images de cette fuite. On y voit Salah Abdeslam, les mains dans les poches, et Hamza Attou entrer dans une station-service "proche de la frontière belge", précise BFM. Ces images de vidéosurveillance ont été filmées à 9h45.


Mohammed Amri se trouve lui à l’extérieur, en train de faire le plein.


Les trois hommes sont restés 12 minutes dans cette station-service, précise BFM. Avant cela, leur véhicule a déjà été contrôlé par la police à trois reprises. La police ne connaissait pas à ce moment le signalement d’Abdeslam. Ce dernier a donc bien compris qu'il peut se balader à découvert.

Mohamed Amri et Hamza Attou ont été arrêtés le lendemain. Salah Abdeslam, lui, est toujours en fuite. 

Interrogés sur ce qu’a déclaré Salah Abdeslam sur le chemin du retour, Attou et Amri affirment qu'“On n’a pas beaucoup parlé.” Hamza Attou a cependant précisé qu'Abdeslam "pleurait et criait en racontant ce qui était arrivé (...) Il nous a dit qu’il avait commis les attentats de Paris, que lui était la dixième personne à accomplir ces attentats".