Les prêtres pourront pardonner l'avortement pendant les JMJ

Publié le - Mis à jour le

International

Le Vatican a autorisé les prêtres à pardonner l'avortement à l'occasion des confessions des milliers de jeunes qui participent cette semaine aux Journées mondiales de la Jeunesse (JMJ), en Espagne.

L'archevêché de Madrid a expliqué, par voie de communiqué, que ce geste avait pour objectif de faciliter l'obtention de la grâce divine pour les fidèles présents aux Journées mondiales de la Jeunesse. Rappelons qu'en vertu de la loi chrétienne, l'interruption de grossesse est un pêché dont la sanction est irrémédiable: l'excommunication!

Fort heureusement, les pèlerins des JMJ auront droit samedi à une confession collective orchestrée par Benoît XVI, dans le parc madrilène Retiro. Deux cents confessionnaux portatifs ont donc été installés dans ledit parc, et des centaines de prêtres y procèderont aux confessions dans différentes langues.

Le Vatican avait annoncé en début de mois qu'il serait indulgent envers les participants aux célébrations (l'indulgence est la rémission devant Dieu de la peine temporelle due pour les pêchés déjà pardonnés, ndlR.).

Publicité clickBoxBanner