International

Les patrouilles nocturnes font partie de la routine des groupes d'autodéfense Koglweogo au Burkina Faso. En brousse, ils se planquent dans les fourrées et attendant patiemment à des points de passage qu'ils jugent stratégiques dans la lutte contre le banditisme transfrontalier. En ville, ils arrêtent les passants et contrôlent leurs identités et biens.

Reportage en sons et en images dans la nuit de Léo et de Fada N’Gourma, sur les pas des groupes d'autodéfense.

© Olivier Papegnies