International Le raisonnement était clair comme de l’eau de roche, le scénario imparable. En décrétant des sanctions contre des intérêts économiques russes et des proches de Vladimir Poutine, les Occidentaux allaient pousser les Russes - appauvris et/ou ostracisés - à se retourner contre leur chef. Mais il n’en a rien été, les Russes en ont vu d’autres.