International De nouvelles marches pacifiques contre la prolongation au pouvoir du président hors mandat Joseph Kabila ont été réprimées dans le sang. Les marches ont été plus nombreuses que le 31 décembre. Elles ont été soutenues par plus de dénominations religieuses.