International Les députés macédoniens se sont prononcés jeudi pour la dissolution de leur parlement, ouvrant la voie à des élections anticipées qui devraient être annoncées vendredi, ont indiqué les médias dans la soirée.

Tous les députés présents dans l'assemblée, soit 79 des 120 représentants, se sont prononcés en faveur de la motion qui avait été présentée par la coalition gouvernementale conduite par le VMRO-DPMNE, du Premier ministre Nikola Gruevski. Le président du Parlement, Trajko Veljanoski, devrait convoquer vendredi des élections anticipées.

M. Gruevski avait proposé auparavant que les élections se déroulent le 5 juin. La Macédoine traverse une crise politique depuis janvier, date à laquelle le principal parti de l'opposition, l'Union social démocrate (SDSM) avait décidé de boycotter les travaux du Parlement.

La SDSM avait pris cette décision pour protester contre le gel des comptes bancaires d'une chaîne de télévision, A1, et de trois journaux favorables à l'opposition et dont leur propriétaire, le magnat Velija Ramkovski, est soupçonné d'évasion fiscale.

L'opposition réclamait depuis lors des élections anticipées.