International

L'organisation Etat islamique (EI) en Irak et en Syrie est "presque totalement défaite" et la coalition internationale qui se bat contre le groupe jihadiste devrait remporter la "victoire militaire" sur le terrain "dans les prochaines semaines", a affirmé vendredi le président français Emmanuel Macron.

"Aujourd'hui, grâce aux efforts de toutes les nations impliquées, l'organisation militaire de Daech (acronyme arabe de l'EI, ndr) au Levant est presque totalement défaite. Je suis confiant que dans les prochaines semaines nous parviendrons à cette victoire militaire sur le terrain", a-t-il confirmé lors de ses voeux aux armées françaises. Il a rappelé que la France "adapter(a)" son dispositif "en fonction de la situation opérationnelle au cours de cette année".


"Renouvellement" de la dissuasion nucléaire au cours du quinquennat

Emmanuel Macron a annoncé vendredi à Toulon que des "travaux de renouvellement" de la dissuasion nucléaire seraient menés au cours du quinquennat.

"Je lancerai au cours de ce quinquennat les travaux de renouvellement de nos deux composantes dont la complémentarité ne fait pas de doutes: la force océanique et la composante aérienne", a indiqué le chef de l'Etat lors de ses voeux aux forces armées à Toulon.

La dissuasion nucléaire est "depuis plus de 50 ans la clé de voûte de notre stratégie de défense", a rappelé M. Macron, estimant que les "débats" sur ce sujet étaient "aujourd'hui tranchés".

"La dissuasion fait partie de notre histoire, de notre stratégie de défense et elle le restera", a martelé le chef de l'Etat, pour qui ce modèle de dissuasion "nous permet de conserver notre autonomie stratégique et notre liberté d'action".