International

Rand Waltzman a dirigé un programme, financé à hauteur de 50 millions de dollars, destiné à étudier les techniques de manipulation sur les réseaux sociaux, dans le cadre de la Defense Advanced Research Projects Agency (Darpa), une agence du Pentagone. Présent à Bruxelles vendredi dernier, cet expert de la Rand Corporation, prestigieux think tank américain, épingle l’incapacité des pays occidentaux à combattre la désinformation propagée par des acteurs sans scrupule sur des plateformes cherchant à maximiser leur profit.

L’Occident semble seulement découvrir, éberlué, les possibilités de ciblage et de manipulation qu’offrent les réseaux sociaux. Le phénomène est-il récent ?

(...)