International L’Etat a présenté un plan d’action pour cette ville en retard de développement.

Le gouvernement marocain s’est engagé mardi à répondre aux revendications exprimées lors des récentes manifestations à Jerada. Le wali (gouverneur) de l’Orientale, la région du nord-est du pays jouxtant la frontière algérienne où se trouve cette ancienne ville minière, avait réservé la veille la primeur du "plan d’urgence" gouvernemental à la population locale, en raison de ses demandes "pressantes".

(...)